Un dispositif de secours exceptionnel pour le Bol d'Or | Croix-Rouge française sur la métropole Aix-Marseille Provence

2017

Un dispositif de secours exceptionnel pour le Bol d’Or

 

Du 15 au 17 septembre 2017, le circuit Paul Ricard au Castellet, a accueilli le Bol d’Or, légendaire course internationale de moto de 24H. Les secouristes de la Croix-Rouge française sur la métropole Aix-Marseille Provence, renforcés par des bénévoles de toute la France et même de Monaco, ainsi que des secouristes de la Fédération Française de Sauvetage et de Secourisme et de la Croix Blanche, étaient mobilisés jours et nuits ! Au total, près de 350 bénévoles se sont relayés !

 

Des moyens humains et matériels exceptionnels pour un événement de grande envergure

 

Première course motocycliste de 24 heures au monde, le Bol d’Or est la référence pour tous les passionnés de motos. Pour la 81e Édition, plus de 500 pilotes ont occupé la piste tout le week-end, 68 000 spectateurs sont venus au rendez-vous, plus de 100 exposants étaient présents pour représenter les marques et des animations et expositions ont rythmé le week-end : comme un festival de musique sur la grande scène du Bol d’Or, une fête foraine, ou encore des initiations pour les enfants.
 


 

Pour répondre aux exigences de sécurité d’un tél évènement, cela a nécessité plusieurs semaines d’organisation de la part de la Délégation Territoriale Aix-Marseille Provence pour mobiliser les bénévoles : “ Je tiens à remercier personnellement tous les bénévoles, issus du secourisme et de l’action sociale qui ont su se mobiliser pour cet évènement majeur. L’organisation fut parfois difficile et complexe et de nombreux intervenants ont effectué de longues de présence sur le terrain dans des conditions éprouvantes. Mais grâce à la mobilisation, nous avons su relever ce défi ! ” précise Gérald Vallez, Directeur Territorial de l’Urgence et du Secourisme.
 


 

Ainsi dans le département, se sont mobilisés les Unité Locales d’Istres, de Martigues, de Salon de Provence, de Marignane, de Marseille, d’Aix en Provence, d’Arles et de Châteaurenard Les Alpilles.
 

La mise en place de ce dispositif a pu se faire également grâce au soutien et à la mobilisation d’autres départements : l’Yonne, l’Ardèche, le Tarn et Garonne, le Finistère, les Hautes-Alpes, les Alpes Maritimes, la Loire, la Loire Atlantique, les Charentes, le Var, les Hauts de Seine et la Creuse et grâce également à la complémentarité apportée par la FFSS et la Croix Blanche.
 

Les secouristes ont pu compter également sur la mobilisation, jours et nuits, de bénévoles de l’Equipe Mobile de Maraudes venus pour l’occasion du département et de la France pour s’occuper de toute la logistique : montage des tentes Poste Médical Avancé, installation de l’électricité dans les tentes, commande et distribution des repas, réception des bénévoles à la Gare St Charles, entretien du matériel…
 


 

La prise en charge des victimes

 

Tout autour de la piste, 13 postes de secours dont 4 ambulances étaient positionnés à des endroits clés afin de prendre en charge les coureurs en cas de chute. Ces dispositifs composés de 4 secouristes avec un chef d’intervention et du matériel d’immobilisation étaient complétés par une équipe médicale. Lors d’une chute d’un motard à grande vitesse, la priorité est, en effet, la prise en charge médicale associée à une immobilisation du dos et du cou.
 


 

Afin d’assurer la sécurité des 68 000 spectateurs, trois postes de secours et un Poste Médical Avancé ont été déployés. Une vingtaine de secouristes assurait la prise en charge des personnes se présentant directement au sein des secours ou amené par les équipes déployées sur le terrain. Au total, plus de 140 personnes ont été prises en charge au cours du week-end. L’ensemble du dispositif de secours était coordonné par une équipe de cadre sur le terrain et au sein du poste de commandement actif 24h sur 24.
 

Découvrez toutes les photos du dispositif

 

2017 - Bol d'Or
 

Découvrez les actions des bénévoles du service Urgence-Secourisme, qui portent assistance aux marseillais au quotidien et lors de missions d’urgence en cliquant sur ce lien.