Portrait de bénévoles

Laurent, bénévole engagé dans l’organisation des Collectes Solidaires

 

Laurent, retraité et bénévole au sein de la Croix-Rouge française à Marseille. En charge de l’Aide Alimentaire et de l’Accueil / Ecoute / Orientation au sein de la direction de de l’Action Sociale à Marseille, il s’est engagé dans l’équipe d’organisation des Collectes Solidaires du 12 & 13 mai prochains. Il est également bénévole au sein du nouveau Pôle Social de Bernabo : « En devenant bénévole de la Croix-Rouge, j’ai le sentiment d’avoir fait le bon choix. »

 


 

Qu’est ce qui te plait dans ton engagement au sein de la Croix-Rouge française ?

 

Ce qui me plaît ici, c’est que notre objectif ne se réduit pas à distribuer des denrées. Il nous faut avant tout comprendre pourquoi la personne pousse notre porte. Ensuite à nous de satisfaire sa demande, ou de l’orienter vers les services qui l’amèneront à trouver des solutions à ses difficultés. Il nous arrive même qu’une assistante sociale nous adresse une famille qui risque de se retrouver à la rue alors qu’une aide de notre part la remettra sur la voie de l’autonomie. Priorité donc au relationnel dans toutes nos interventions : avec les bénéficiaires ; avec les services publics ; avec les donateurs. Tout cela, bien sûr sans perdre de vue une gestion rigoureuse pour en faire profiter le plus de personnes possibles.
 

Pourquoi avoir décidé de rejoindre la Croix-Rouge française ?

 

Lorsque j’ai pris ma retraite, j’ai voulu mettre au profit des autres mes compétences. J’ai eu la chance de pratiquer un métier que j’aimais, je retrouve le même plaisir dans mon engagement. J’ai fait le bon choix. Cet engagement implique également de faire partie d’une équipe ! A plusieurs, on peut aller plus loin. Neuf bénévoles agissent, donnent leur temps en plus de leur travail professionnel pour certains, et de leur vie familiale pour accueillir les bénéficiaires au centre de Bernabo. Cet esprit d’équipe induit le contact avec les personnes qui passent la porte et que nous accueillons ! On a le plaisir d’aider tous ensemble à résoudre les problèmes des bénéficiaires.
 

Pourquoi t’être engager dans l’organisation des collectes solidaire cette année ?

 

L’équipe de direction de l’Action Sociale m’a proposé de la rejoindre dans l’organisation de nos collectes solidaires du 12 et 13 mai prochains. J’ai été chargé de la relation avec les directeurs des magasins. Cette tâche me correspond bien puisque j’étais responsable des relations humaines. Je tire un certain plaisir des contacts humains : ce n’est pas pareil si on adresse un mail ou si je suis en face du responsable. Cela permet une relation plus proche et permet d’envisager des collaborations plus pérennes. Il était également important pour moi de m’engager dans le développement de nos ressources. Nous distribuons beaucoup de denrées et je veux participer à l’élan collectif visant à augmenter nos stocks pour poursuivre notre distribution tout au long de l’année.
 

Est-ce qu’une histoire t’a marqué plus qu’une autre depuis ton arrivée à la Croix-Rouge ?

 

Toutes les histoires des bénéficiaires sont marquantes, mais j’ai été particulièrement touché par une personne dont les douleurs étaient telles lorsqu’elle est arrivée au Pôle Social qu’elle ne tenait pas en place. Elle avait une ordonnance pour une intervention, mais sa carte vitale était en cours de réalisation et l’intervention ne pouvait pas avoir lieu. C’est en faisant appel à des contacts à de Médecins du Monde, que nous avons pu obtenir pour elle un rendez-vous auprès d’un médecin qui a pu réaliser l’intervention. Ce fut une vraie satisfaction.