Portrait de bénévoles

Myriam, bénévole à la Croix-Rouge française à Marseille au sein de plusieurs activités

 

Myriam, 29 ans, maman d’un petit garçon de bientôt 6 ans et très active au sein de plusieurs activités au sein la Croix-Rouge française à Marseille, revient sur sa participation depuis 2 ans au forum d’associations VIVACITE et sur son engagement qu’elle voit comme un pilier dans sa vie.

 


 

Peux-tu revenir sur ton parcours au sein de la Croix-Rouge française ?

 

J’ai commencé les maraudes de nuit en 2014 et j’ai tout de suite bien accroché. Je suis passée chef d’équipe aux maraudes en 2015 si ma mémoire est bonne et j’ai passé toutes les formations afin d’améliorer mes compétences et avoir tous les outils en main pour mieux appréhender mon bénévolat. Ensuite le poste de secrétaire au Samu Social s’est libéré et j’ai commencé le secrétariat en janvier 2016. Je me suis aussi intéressée à l’activité Accueil/Ecoute/orientation. Dès l’ouverture du Pôle Social de Bernabo, en septembre 2016, j’ai intégré l’équipe du vendredi matin et nous recevons la-bas les familles en difficultés. Depuis j’ai participé à l’activité des Apprentissages des savoirs de bases, dans laquelle je suis toujours et je continue les maraudes de nuits au sein du Samu Social.
 

Pourquoi t’es tu engagée au sein de la Croix-Rouge française ? Comment vois-tu ton engagement ?

 

Je voulais tout simplement donner de mon temps à ceux qui sont dans le besoin et essayer d’apporter mon aide et ma générosité. J’ai cherché sur internet et je suis tombée sur la page de l’Unité Locale de Marseille à l’époque. J’ai été attirée par la diversité des actions, pour tous les publics..

Je vois mon engagement comme un pilier dans ma vie et je prends plaisir à donner de mon temps pour une cause qui me parle. De plus, depuis mon arrivée au sein de la Croix-Rouge française à Marseille, j’ai vraiment rencontré des personnes formidables ! Nous sommes tous bénévoles et nous avons cette même lumière en nous, cette même envie d’aider qui nous lie, je trouve ça beau !
 
Aujourd’hui je peux dire que je suis « mordue » Croix-Rouge et que cela fait partie intégrante de ma vie. Je me dis souvent que j’aimerais pouvoir faire et donner plus mais je suis bien consciente qu’il faut savoir trouver le juste milieu dans tout, dans la vie et surtout dans son bénévolat ! 
 

Tu as participé au forum VIVACITE le dimanche 10 septembre, peux-tu nous en parler ?

 

Effectivement, c’était ma deuxième année. Comme tout évènement, c’est un moment d’échanges et de rencontres intéressantes, un moyen  formidable et convivial de pouvoir recruter pour toutes les activités, expliquer nos actions au quotidien, leurs buts. 
 
C’est important d’y participer car c’est l’occasion pour la Croix-Rouge de pouvoir montrer jusqu’ou s’étendent les actions et pour les bénévoles de se soutenir dans leurs activités. Beaucoup de personnes ne connaissent pas réellement les demarches à suivre pour devenir bénévole et c’est l’occasion de leur en parler et tout ca avec un joli sourire ! En se montrant accueillant, à leur écoute.
 
J’ai été agréablement surprise, lors du forum, cette année, de constater que beaucoup de personne ont montré un intérêt pour l’association et cela me semble plutôt encourageant pour l’avenir. Nous avons besoin de nouveaux bénévoles afin d’assurer le maintien nos différentes actions auprès des plus fragiles.