Portrait de bénévoles

Nicolas, en charge de la formation interne de l’Action Sociale à Marseille

 

Nicolas, 30 ans, jeune bénévole au sein de la Croix-Rouge française à Marseille mais au parcours déjà bien rempli, motivé par le partage de savoir.

 


 

Quel est ton parcours au sein de la Croix-Rouge ?

Je suis rentré à la Croix-Rouge française en janvier 2016 au sein de l’Equipe Mobile de maraudes. Assez rapidement j’ai eu l’occasion de m’investir plus et de rencontrer beaucoup de gens au sein de nos équipes. Par la suite je suis devenu volontaire du Corps de Réserve de l’Urgence pour intervenir en cas de catastrophe. J’ai passé plusieurs formations, notamment le Tronc Commun des Acteurs de l’Urgence. Par la suite, j’ai rejoint le mouvement Jeunesse de la Croix-Rouge. J’y suis maintenant éducateur pair YABC et animateur de l’offre éducative. Pour finir, à la fin de l’année dernière je suis devenu animateur du module Croix-Rouge Bienvenue et référent au sein de l’Equipe Mobile. Et depuis janvier 2017, je suis adjoint à la Direction de l’Action Sociale en charge de la formation interne pour le Territoire de Marseille.
 

Justement, comment as-tu rejoint la Direction de l’Action Sociale ?

La Direction de l’Action Sociale avait besoin d’une personne pour ce poste, j’avais le profil qui correspondait mais c’était surtout un projet qui m’interressait car je pense que la formation de nos bénévoles peut nous permettre d’améliorer la prise en charge de nos bénéficiaires. Je suis prestataire de formations de métier, j’ai conscience de l’importance de la formation au profit de l’action et au service des bénévoles. Par ailleurs, j’aime beaucoup le projet de Délégation Territoriale Métropolitaine, la mutualisation des moyens, leur partage au profit de nos actions.
 

Pourquoi être devenu bénévole au sein de la Croix-Rouge française ?

J’ai décidé de devenir bénévole pour mettre mes compétences et mon savoir faire au service des autres qu’ils soient bénéficiaires ou bénévoles. Dans le cadre de mon engagement au sein de la direction, mon bénéficiaire c’est le bénévole et indirectement les personnes aidées dans les différentes structures. Je forme les bénévoles pour qu’eux-même puissent avoir tous les outils pour mener à bien leur mission. Je me suis engagé auprès de la Croix-Rouge parce que le cadre institutionnel me parle beaucoup, notamment les 7 principes et leur application, je suis totalement en accord avec.
 

Comment vois-tu ton engagement et qu’est-ce qu’il t’apporte au quotidien ?

Mon engagement, je le conçois à la fois dans la transmission de ce que je sais et dans la curiosité de ce que savent les autres. J’aime beaucoup la notion de partage car cela nous met à égalité. Ce que j’aimerais changer dans les mentalités, c’est que chacun prenne conscience que l’on peut tous apprendre les uns des autres. Chacun peut apporter quelque chose, il n’y a pas de hiérarchie, pas de personnes supérieures ou inférieures : nous sommes tous égaux. Mon engagement m’apporte la satisfaction d’effectuer de bonnes actions au service des autres, je me sens utile.
 

Racontes nous un expérience dont tu es particulièrement fier ?

Il y a un évènement dont je suis fier et qui est assez récent, quelque chose qui m’a vraiment marqué. J’ai organisé deux sessions de formation le 25 février dernier qui ont mobilisé 3 formateurs et une vingtaines de bénévoles. J’ai été particulièrement fier et heureux, à la fin de la journée, de voir repartir tous les participants avec le sourire et de les entendre qu’ils avaient passé une très bonne journée riche en enseignements. Pour des bénévoles, je sais que c’est difficile de se mobiliser une journée pour venir se former, c’est une démarche qui n’est pas évidente. Mon travail consiste aussi a faire en sorte que le cadre soit le plus propice à l’apprentissage. Ma mission est donc de les former mais aussi de leur donner envie de se former. Quand ils partent avec le sourire, c’est une réelle satisfaction pour.